Mon Histoire

Josée et Pirouette

Enfant, j’ai vécu avec ma famille sur une ferme où l’on a trop souvent fait face à la mort d’animaux. Que ce soit par mort naturelle ou accidentelle, la vue de corps morts était devenue chose ‘’normale’’ pour moi.

De plus, le travail de mon père était d’abattre des animaux pour la boucherie. Malgré toutes ces expériences, mon coeur ne s’est jamais endurci pour autant. J’ai toujours ressenti le besoin de faire une brève cérémonie ou de dire quelques prières avant que l’on dispose des corps défunts.

Par un passé ressent, j’ai dû faire euthanasier ma vieille chatte Pirouette. J’aurais vraiment aimé pouvoir la ramener chez moi, j’en ressentais le besoin. En fait, j’avais besoin de prendre le temps de réaliser sa mort, de lui toucher encore, de lui parler et de la remercier pour ses 18 années passées ensemble. Même si cela avait pris une journée entière.

Tout va si vite de nos jours, pourquoi ne pas se permettre de vivre nos émotions à notre rythme?

Ceci dit, je ne l’ai pas fait, je l’ai envoyée au crématorium mais je l’ai regretté par la suite.  Ça m’a amené à réfléchir à la façon dont j’aimerais faire les choses dorénavant.

De là m’est venue l’idée de fabriquer des cercueils!

Actuellement, nous avons un compagnon chien, Chiffon, un joli petit bichon tout blanc que nous aimons beaucoup. 
 

mon chein chiffon

Lorsque le moment sera venu, cette fois, je tiens à faire mon propre rituel à la maison. . Et je serai équipé en conséquence. 
Si comme moi vous avez besoin de prendre le temps avec votre animal défunt, en voici donc une possibilité.